Portraits

5 questions à Pierre Tucoulat, créateur de Zeste

Rencontre avec Pierre, le fondateur de Zeste, la gourde garantie à vie et produite à 50 % en France.

Gourde zeste

Pierre, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Oui bien sûr ! Alors, je m’apelle Pierre Tucoulat, j’ai 33 ans, j’ai grandi en France et à l’étranger et, côté pro, j’ai une formation plutôt commerciale: j’ai travaillé principalement en e-commerce et digital dans des petites structures comme des grands groupes en business development ou en Marketing.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans cette aventure ?
Mon dernier job était en e-commerce pour un grand groupe de la distribution alimentaire et j’ai été confronté aux problématiques de suremballage. Chaque jour, nous livrions des milliers de commandes suremballées à nos clients et j’ai commencé à être de plus en plus obsédé par le sujet.
En parallèle, comme de très nombreux Français, j’ai commencé à changer progressivement mes habitudes de consommation : faire ma lessive à la maison, switcher vers des shampoings et déodorants solides, faire mes yaourts ect… Tout ça pour essayer d’avoir le moins d’impact possible.
Zeste est né de l’envie de proposer des contenants design et eco-responsables au plus grand nombre avec la volonté d’être extrêmement transparent de la production à la livraison au client final.

C’est quoi la gourde Zeste ?
La bouteille Zeste c’est la seule bouteille que vous aurez envie d’utiliser 😉 ! Nous mettons souvent en avant le fait qu’elle est garantie à vie, pratique et responsable. Notre responsabilité est triple: nous sommes tout d’abord la seule marque de bouteilles en inox à relocaliser en France la production, nous travaillons sur la partie environnementale avec une association locale de préservation des Océans qui s’appelle Water Family et enfin sur toute la partie logistique nous travaillons avec un chantier d’insertion par le travail du groupe Ares.
Enfin cette gourde isotherme est aussi née d’un travail remarquable fait à la fois par un couple de designers Français Clara Rivière et Christopher santerre et par une communauté de contributeurs qui suivent depuis le début le projet.

Pour vous, que signifie entreprendre ?
Entreprendre pour moi est source de satisfaction énorme. Celle de pouvoir créer son propre emploi, d’essayer de faire bouger les lignes et les forces en présence. En revanche, en essayant de ne pas trop tomber dans les clichés, c’est un vrai marathon avec une tension perpétuelle.

La gourde zeste

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné ?
Ça a été un conseil d’Edouard Minart qui a co-créé la Brasserie BAPBAP avant la campagne de pré-commandes sur ulule que nous avons réalisée en 2019. Il nous a conseillé de vraiment se reposer sur les équipes d’Ulule (qui voient passer des dizaines de campagnes par jour) et surtout de suivre de manière très précise leurs conseils. Ce conseil qui peut paraître un peu anodin nous a énormément guidé dans le déroulement de la campagne.

Comment voyez-vous Zeste dans 5 ans ?
Je vois zeste comme une référence sur le marché des produits eco-responsables et durables. L’ambition est de garder les différents éléments qui nous caractérisent aujourd’hui : cette transparence, cette honnêteté, nos engagements mais aussi ce côté pop qui est présent à la fois dans notre nom et dans notre communication


Pour découvrir la gourde Zeste, rendez-vous ici : zeste.fr/
Ou sur Instagram @zeste_officiel

Découvrez également

Bien-être

5 questions à Laure Bouys, fondatrice de Yoga Connect

Rencontre avec Laure Bouys, la fondatrice de Yoga Connect, le site dédié aux cours de yoga en ligne.

 

Lire la suite
Portraits

Fanny Moritz : conférencière et militante zéro déchet

Spécialiste du zéro déchet et adepte du “less is more”, Fanny Moritz en a fait aujourd’hui son métier et intervient régulièrement pour prêcher la bonne parole dans de grandes entreprises…

Lire la suite
Food

Deux Mains : rencontre avec les fondateurs Élodie et Gaëtan

Les fondateurs de Deux Mains nous partagent leurs recette idéale pour affronter les derniers jours de l’hiver.

Lire la suite