Portraits

Génération Zéro Déchet : Lucie Paimblanc

5 questions à Lucie Paimblanc, fondatrice du média Je Deviens Écolo.

Blogueuse engagée, journaliste, créatrice du média “Je Deviens Écolo” Lucie est une véritable touche-à-tout.  Sa mission ? Aider toutes celles et ceux qui veulent adopter un mode de vie responsable, mais surtout les femmes à se sentir épanouie au quotidien, libres et puissantes. Sur ses réseaux sociaux, elle partage son mode de vie zéro déchet et démontre qu’adopter des habitudes écologiques peut être un vrai plaisir. Aujourd’hui Lucie nous nous livre sa vision d’un monde plus juste et harmonieux.

 

Lucie Paimblanc, blog Je Deviens Ecolo

C’est quoi être zéro déchet pour toi aujourd’hui ?
Ça signifie à mon sens prendre le temps de s’informer, de réfléchir et de faire des choix en conscience et selon nos capacités du moment. C’est savoir que nous sommes un tout, que la biodiversité est en déclin à cause des activités humaines et qu’il est important de faire des choix éclairés et porteurs de sens. Un citoyen responsable passe beaucoup de temps à décrypter ce qui l’entoure pour ne pas se laisser diriger par les sirènes du marketing. Enfin, je dirais qu’à l’heure actuelle, cela impose une plus lourde charge mentale, il faut donc s’autoriser à être un citoyen imparfaitement responsable mais bien dans sa tête.

Comment a germé le projet Je Deviens Écolo ?
Fin 2015, je découvre le concept de « zéro déchet » en interviewant Louise Cardona qui allait ouvrir quelques mois plus tard la première boutique de zéro déchet indépendante de Toulouse, Ceci & Cela. Cela faisait plusieurs années que je mangeais de saison, peu de viande, faisais plein de petits gestes écolos du quotidien… bref, je le décrivais comme écolo. Et cette découverte m’a mise au pied du mur : je n’étais pas l’écolo que je croyais, il me restait beaucoup à faire! Comme j’aime apprendre et transmettre, j’ai tout de suite eu l’idée d’ouvrir un blog pour parler de mes découvertes et astuces afin d’aider celles et ceux qui chercheraient en ligne un coup de pouce.

Un conseil pour adopter un mode de vie durable ?
Si vous brûlez de devenir plus responsable pour être en accord avec vos valeurs actuelles, commencez par questionner vos réflexes ou habitudes du quotidien. Le mégot jeté par terre pollue 500 litres d’eau. La bouteille d’eau achetée tous les jour au distributeur ne sera -dans le meilleur des cas- recyclée qu’une seule fois, contient des micro-particules de plastique et peut facilement être remplacée par une jolie gourde. Dans tous les cas, commencez quelques part car ce que l’on qualifie de « petits gestes » participe à renforcer nos convictions, à transformer notre mode de pensée. Grâce à eux il devient plus facile d’adopter des résolutions écologiques plus ambitieuses, jusqu’à réviser tout son plan de vie pour un objectif plus sobre mais qui nous satisferait mieux.

Un projet de dingue que tu as envie de réaliser ?
J’ai la grande ambition d’avoir une entreprise qui répondra à la mission d’aider les femmes entrepreneures à réussir grâce à plusieurs salariés. Je garde les détails pour moi mais cette vision me porte au quotidien et me pousse chaque jour à dépasser mes peurs.

Un souhait pour le futur ?
Que les politiques qui gouvernent les pays les plus influents, ceux qui ont l’impact le plus délétère sur la biodiversité et sur les ressources non renouvelables, aient un sursaut de bon sens et prennent sérieusement des décisions bénéfiques sur le long terme. À l’heure actuelle, les citoyens sont plus engagés que jamais pour préserver la planète mais les dirigeants continuent de croire que le seul objectif qui vaille est la croissance économique. Pire qu’utopique, c’est véritablement destructeur du vivant et cela va à l’encontre d’un monde harmonieux. 

LA SÉLECTION ZÉRO DÉCHET DE LUCIE


Pour se lancer dans le zéro déchet sans culpabiliser, c’est ici jedeviensecolo.fr
Pour s’inspirer du mode de vie de Lucie, c’est par là @jedeviensecolo

Découvrez également

Portraits

Génération Zéro Déchet : Chrysoline de Gastines

Rencontre avec Chrysoline, fondatrice et directrice artistique de la marque de prêt-à-porter Balzac Paris.

Lire la suite
Portraits

Génération Zéro Déchet : Charlotte Dereux

Pour ce 4ème épisode, on vous emmène à la rencontre de Charlotte Dereux, la fondatrice de Patine, marque de vêtement engagée.

Lire la suite
Portraits

Génération Zéro Déchet : Jill Cousin

Pour ce 3ème épisode, on vous emmène à la rencontre de Jill Cousin, journaliste culinaire engagée.

Lire la suite