Génération Responsable

Génération Responsable : Clément Maulavé

Pour le septième épisode de Génération Responsable, on vous emmène à la rencontre de Clément Maulavé, co-fondateur de Hopaal, une marque qui conçoit des vêtements à partir de matières recyclées.

Hopaal, est une marque de vêtements imaginée par deux jeunes entrepreneurs du Pays Basque, Clément Maulavé et Mathieu Couacault. Minimalistes et résistants, les vêtements sont majoritairement confectionnés en France et partiellement au Portugal, toujours à moins de 1000km de leur atelier de Biarritz. Leur crédo ? “Plus nous recyclons, moins nous détruisons”. Au-delà de la conception des vêtements, le rôle d’Hopaal est d’expliquer et de fournir à sa communauté les informations nécessaires pour qu’elle puisse s’approprier les enjeux environnementaux. Que ce soit la consommation locale, le zéro déchet, le recyclage : l’essentiel pour Hopaal c’est de donner envie de passer à l’action. Il nous paraissait alors évident d’interviewer l’un des co-fondateur, Clément. 

Génération Responsable Clément Maulavé

C’est quoi être responsable pour toi aujourd’hui ?
Waya ça attaque fort ! Pour moi être responsable c’est être capable de mesurer pleinement les conséquences de nos actions et d’agir en conséquence. C’est donc intimement lié à nos connaissances et à notre niveau d’information. La responsabilité demande ainsi un effort d’information. Si je ne suis pas au courant de la pollution plastique, est-ce qu’on peut me blâmer d’acheter une bouteille en plastique ? C’est une question difficile car chacun agit suivant son niveau d’information, ses sensibilités et sa détermination. Certaines personnes sont au courant de la pollution plastique, mais s’en fichent totalement. D’autres y sont sensibles mais les bouteilles en plastique sont tellement pratiques qu’elles ont du mal à les abandonner. Être responsable c’est donc s’informer, choisir l’option la plus adaptée et accepter les conséquences de sa décision, qu’elles soient positives ou négatives. Pour terminer je dirai que la responsabilité est partagée. Pour n’importe quel produit il faut que toutes les personnes qui interviennent sur la vie du produit soient responsables : dans la conception, dans la fabrication et dans l’usage. Tout le monde a un rôle à jouer et si tout le monde n’est pas responsable, tout le monde peut l’être. 

Comment a germé l’idée de Hopaal ?
Hopaal est né à la croisée de deux mondes : la liberté d’entreprendre et notre sensibilité environnementale. Avec Mathieu on voulait créer la marque la plus clean possible pour avoir le plus bel impact sur l’Homme et la Planète. Au départ on a hésité à créer une association mais on s’est dit qu’on aurait plus d’impact en tant qu’entreprise. On a commencé jeunes – à 23 ans – et cette “inexpérience” nous a bien servi car devant chaque problème ou enjeu nous ne prenions rien pour acquis et cherchions toujours la plus belle alternative. Cette liberté de décision est conservée grâce à notre indépendance financière (nous ne sommes rattachés à aucun grand groupe ou fonds financier) et c’est ce qui nous permet de prendre des décisions sociales et environnementales fortes, au-delà de décisions purement financières. Donc merci à nos clients de nous soutenir et de nous permettre de pousser notre démarche le plus loin possible.  

Quelle est votre mission aujourd’hui ?
Nos missions sont multiples, on en dit plus ici. D’un point de vue clients : être au plus proche de notre communauté et l’impliquer au maximum dans la réalisation de nos vêtements. D’un point de vue produit : agrandir la gamme, améliorer nos produits et explorer de nouvelles pistes intéressantes comme le lin français. Et du côté de l’entreprise : bien rythmer nos productions, offrir un cadre de travail où tout le monde se sent bien, améliorer notre impact. Il y en a d’autres mais d’une manière générale : “Préserver, inspirer et mériter le monde que nous voulons“. 

Un projet de dingue que vous avez envie de réaliser ?
Il y en a plein ! Travailler le lin français est un projet, développer notre impact en local en est un autre. Nous travaillons sur de nombreux projets et le plus gros projet en cours est un projet (encore secret) qu’on présentera fin Janvier 2020. Pour ne rien manquer, les personnes peuvent s’inscrire ici.

LA SÉLECTION ZÉRO DÉCHET DE CLÉMENT

Pour suivre Clément, c’est par ici.
Et pour découvrir Hopaal, c’est par .

Découvrez également

Génération Responsable

Génération Responsable : Chrysoline de Gastines

Rencontre avec Chrysoline, fondatrice et directrice artistique de la marque de prêt-à-porter Balzac Paris.

Lire la suite
Génération Responsable

Génération Responsable : Charlotte Dereux

Pour ce 4ème épisode de Génération Responsable, on vous emmène à la rencontre de Charlotte Dereux, la créatrice de Patine, marque de vêtement engagée.

Lire la suite
Génération Responsable

Génération Responsable : Léa Coutaye

Pour le premier épisode de Génération Responsable de 2020, on vous emmène à la rencontre de Léa Coutaye, fondatrice du Yogascope, un concept où la créativité, la liberté et le partage priment.

Lire la suite