Conseils

Les oriculis : comment faire le bon choix ?

Cet article s’adresse à vous, qui souhaitez faire le meilleur choix en matière d’oriculis et en toute connaissance de cause…

Quand les chiffres parlent

Vous savez certainement qu’en 2016 la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature, et des paysages, a interdit les bâtonnets ouatés en plastique à usage unique, pour Janvier 2020 en France. En effet, la consommation de coton-tige est une catastrophe pour l’environnement, comme leur production d’ailleurs. En quelques chiffres, chaque secondes 800 cotons-tiges sont jetés dans le monde. Chaque année, cela représente 1 million de tonnes sur les plages ou dans les égouts. Vous jetez votre coton-tige à Paris dans vos toilettes, il y a de fortes chances qu’il se retrouve à l’embouchure de la Seine, au Havre quelques semaines plus tard… S’il ne se coince pas dans l’intestin d’un poisson, il se dégradera lentement, laissant diffuser dans l’environnement des molécules nocives pour les espèces marines, et in fine pour nous, être humain, dernier maillon de la chaîne alimentaire. Ajoutez à cela le coût écologique de leur fabrication ! La production de coton qui n’est pas éco-responsable, l’utilisation du chlore dans les procédés de blanchissement, la production de plastique pour chaque bâtonnet et pour leur emballage, ainsi que l’impact carbone que nécessite l’acheminement des matières par bâtonnet, représentent des coûts environnementaux considérables.

Les Oriculis en bmabou

Retour à vous… Seulement, même sachant tout cela, vous ne pouvez pas vous passer de ce petit geste matinal qui répond à l’appel de votre oreille qui gratte ?! Et comme chacun de nous, vous adorez regarder ce que vous avez pu retirer comme quantité de cérumen sur le bout du bâtonnet ?! Oui, oui, pas glamour mais naturel ! Et à chaque boule de cire retirée, c’est à l’environnement que vous pensez ?! Alors, cet article est fait pour vous ! Plusieurs solutions zéro déchet s’offrent à votre pair d’oreilles ravie de cette nouvelle ! Encore mieux que des boucles … Vos oreilles oublieront vite les bâtonnets ouatés au profit des alternatives plus écologiques, comme les oriculis…


Les solutions alternatives existent 

Tous les oriculis ou autres alternatives zéro-déchet ne se valent pas. Jetables ou réutilisables, en plastique ou en bambou, nous vous proposons un petit tour d’horizon qui permettront de réaliser le meilleur compromis pour vous.
L’objectif commun de tous les cure-oreilles zéro-déchets est le nettoyage des oreilles, en empêchant la formation de bouchons tout en réduisant leur impact sur l’environnement !

  • Les oriculis en bambou

Le terme est inventé par la célèbre marque Lamazuna, qui a su importer en Occident, une vieille tradition japonaise. Au Japon, il est de coutume de nettoyer les oreilles en famille en utilisant un bâtonnet en bambou, le Mimikaki. Cet art est apprécié parce que justement, le soin est prodigué par quelqu’un d’autre, au même titre qu’un massage finalement. Il existe même depuis les années 2000 des cafés qui proposent des prestations avec des « cureurs d’oreille » à votre disposition. L’oriculi suit exactement le même format que le Mimikaki. Il s’agit d’un bâtonnet en bambou lavable et réutilisable. A une extrémité, il est surmonté d’une boule colorée, afin d’être identifiable car il est personnel. A l’autre extrémité, il est muni d’une forme de cuillère qui pénètrera dans l’oreille.
Sa texture raiche et abrupte peut surprendre lors de la première utilisation. Il est précieux pour votre oreille d’y aller tout doucement. Lavable à l’eau ou à l’eau savonneuse, il a une durée d’utilisation suffisamment longue pour réduire considérablement la production de déchet par personne.

  • Les oriculis ou cure-oreille « made in France »

Lamazuna a souhaité remplacer sa version précédente en bambou par un oriculi composé en matériau d’origine 100% renouvelable, dérivé de l’huile de ricin. Ce cure-oreille en bioplastique 100% biosourcé est lavable et réutilisable. Fait en France, il est recyclable, pas encore biodégradable. Cependant, il est garanti à vie. Pas besoin d’en racheter en cas de casse. Et en fin de vie, il est repris en charge par le fabricant direction le recyclage ! De la même forme que son ancêtre, sa nouvelle matière est plus douce et plus agréable pour vos oreilles sensibles !
Dans la même lignée, un autre type de cure-oreille ultra-performant est proposé.

  • Le coton-tige ultra-performant : le LastSwab

Le LastSwab a été inventé par trois danois : Kare Frandsen, Isabel Aagaard et Nicolas Aagaard. Il lance leur projet en 2019 via une campagne Kickstarter qui remporte un grand succès ! Il est lavable et réutilisable et reprend la forme des bâtonnets ouatés classiques, mais sans coton. Et il est bigrement astucieux ! Deux versions sont proposées, l’une est faite pour les oreilles, l’autre d’une forme plus ergonomique, est proposé pour les finitions de maquillage. Très pratique et hyper tendance, il plaira aux plus jeunes, à coup sûr. La tige est en nylon et les pointes en TPE, deux matières durables. Le boîtier est en PLA, un polymère biodégradable à base de maïs. Il peut être utilisé pour environ 1000 lavages et en fin de vie, il est à jeter au recyclage plastique.

Pour les plus réfractaires, une dernière solution se présente.

  • Le coton-tige en bambou, 100% biodégradable

L’invention du coton tige classique est relativement récente puisqu’elle naît en 1923 ! Quand Leo Gerstenzang observe sa femme coller un bout de coton sur un embout de cure-dent pour laver les oreilles de bébé ! Une idée lui vint créer le tampon de coton “Baby Gays” ! Le fameux coton tige est né ! Alors à ceux qui ne veulent pas abandonner leur bâton de coton, on leur demandera pas d’utiliser des cure-dents, rassurez-vous ! Il existe des cotons-tiges en bambou, jetables, 100% biodégradable. Le principal hic ? L’impact carbone lié à leur production à base de bambou et aux exportations.

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix parmi tous ces oriculis ! Enfin, n’oubliez pas que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas. Il est donc mieux pour la santé de vos oreilles et pour l’environnement, de les nettoyer à l’eau, après quoi il suffit de les sécher. A tout ceux qui peuvent se passer de leurs vieilles habitudes !


©photo curiouslyconscious.com

Découvrez également

Conseils

Le zéro déchet : qu’est-ce que c’est ?

Et non, le mode de vie zéro déchet ne signifie pas forcément s’exiler dans une forêt pour vivre d’amour, de racines et d’eau fraîche. Alors qu’est-ce que c’est et pourquoi il faut l’adopter ? On vous explique tout.

Lire la suite
Conseils

Idécologie : le livre pour se mettre au zéro déchet en famille

Rencontre avec Charlotte et Barbara, les deux auteures du livre Idécologie, un indispensable pour toutes les familles.

Lire la suite
Conseils

Une cuisine Zéro Déchet : les 5 essentiels

Adeptes ou non du zéro déchet, les 5 produits présentés dans cet article sont quand même très pratiques…

Lire la suite